Quels sont les bienfaits des produits de la ruche ?

0

Modifé le

Bien que souvent méconnus, vous verrez que les produits de la ruche constituent des compléments alimentaires très intéressants avant l’arrivée de l’hiver. Ils nous aident à « booster » notre système immunitaire et aider notre organisme à lutter contre les agressions microbiennes.

Préambule

Contrairement à certaines idées reçues, ce ne sont pas les « coups de froid » qui favorisent les infections virales mais plutôt l’état de notre terrain. En naturopathie, le terrain correspond à notre constitution ainsi qu’à notre énergie vitale.

Il s’agit d’une part de l’hérédité transmise par nos parents et d’autre part de l’influence non négligeable que peut jouer notre environnement.

A l’arrivée de l’hiver, lors de changement de température, il est important de fortifier son terrain, c’est à dire renforcer ses propres défenses immunitaires, notamment chez les personnes frileuses et sujettes aux infections grippales.

Le Miel:

Nous connaissons tous le miel que nous dégustons sur nos tartines au petit déjeuner, apprécié par son onctueuse saveur en bouche. Outre ses qualités gustatives, cette substance fabriquée par les abeilles à partir du nectar des fleurs, possède de nombreuses vertus nutritives et thérapeutiques.

cuillère de miel

Les bienfaits du Miel

  • Une source d’énergie: De par sa forte teneur en glucose et en vitamines, il possède une action énergétique importante, notamment pour les sportifs et les seniors.
  • Un antibiotique naturel: Ses propriétés antiseptiques préviennent l’apparition de virus et bactéries, à savoir les maux d’hiver tels que rhinites, angines, pharyngites…
  • Un cicatrisant: Son action anti-inflammatoire joue un rôle important dans la cicatrisation des tissus de l’organisme, on peut l’utiliser en usage externe pour panser des plaies ou des escarres.
  • Des vertus balsamiques: Le miel constitue un bon remède antitussif en apaisant les muqueuses des voies respiratoires.
  • Des vertus digestives : Excellent protecteur de la flore intestinal, il contribue à préserver les bonnes bactéries qui y siègent. Il permet de lutter contre les dysbioses intestinales (le déséquilibre de l’écosystème bactérien) ainsi que la constipation.
  • Un antioxydant: Le miel permet à notre organisme de lutter contre le vieillissement cellulaire et d’ après certaines recherches, de prévenir certaines maladies dégénératives.

Les autres usages du Miel

En aromathérapie, on peut utiliser le miel en tant qu’excipient (une cuillère à café suffit) pour y diluer quelques gouttes d’huiles essentielles. Nous pouvons également l’utiliser à des fins cosmétiques, par exemples pour confectionner un masque pour le visage ou un soin capillaire.

Il existe d’autres sécrétions issues des abeilles, moins connues de notre quotidien et pourtant, qui présentent des qualités très intéressantes, telles que la gelée royale, la propolis et le pollen frais.

La Gelée Royale:

De quoi s’agit-il? Egalement appelé « lait des abeilles », la gelée royale est un produit noble de la ruche, du fait de sa rareté. Sécrétée par les jeunes abeilles nourricières, elle est destinée à nourrir la reine ainsi que les larves au premier stade de leur développement.

La reine vit 6 ans tandis que les abeilles nommées les « ouvrières » meurent au bout de 45 jours. Ceci nous permet de mieux comprendre pourquoi cette substance est si nutritive.

Ainsi, la gelée royale constitue un excellent complément alimentaire de par sa concentration en éléments vitaux: minéraux, oligo-éléments, vitamines du groupe B, acides aminés et acides gras. Notons que ces constituants sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme et du système nerveux.

Son origine

Les souverains de la Chine antique utilisaient la gelée royale afin de préserver longévité et vigueur sexuelle. Depuis des centaines d’années, on utilise cette substance en médecine traditionnelle chinoise pour fortifier l’organisme en cas de carences en Yin (principe complémentaire au Yang et qui correspond au vide, au froid, à la passivité etc.).

En occident, la gelée royale s’est démocratisée depuis le 21è siècle, elle reste malgré tout un produit peu abordable car rare et donc coûteux. Cependant, ses bienfaits sont nombreux et l’on peut en tirer de grands bénéfices pour notre santé!

Quels sont les bienfaits de la gelée royale ?

  • Son pouvoir revitalisant: il apporte un surplus d’énergie à notre organisme grâce aux nutriments qu’elle contient, indispensables et bien assimilés. Ainsi, la gelée royale est conseillée chez les personnes en convalescence ou asthéniques. En naturopathie, on l’utilise après un gros nettoyage de l’organisme (drainage), soit après un jeûne ou à la suite d’une cure détoxifiante. Chez la femme enceinte, la gelée royale favorise un meilleur développement du fœtus.
  • Ses vertus adaptogènes: elle régularise les différentes fonctions de l’organisme, tend à renforcer nos défenses immunitaires avant l’hiver et protéger l’organisme des agressions microbiennes extérieures. Elle vise également à améliorer la résistance au froid. La gelée royale n’a pas seulement un rôle préventif, elle sert aussi à traiter des infections déjà installées grâce à son action antibiotique.
  • Amélioration des performances physiques: elle est indiquée chez les sportifs de haut niveau. Elle peut également être utilisée chez les étudiants en période d’examens afin d’optimiser leurs performances intellectuelles. Elle « boost » les neurones.
  • Bien-être psychologique: elle agit sur le moral et en réduit le stress. En effet, un de ses constituants, l’acétylcholine, est un neurotransmetteur impliquée dans certaines fonctions du système nerveux.
  • Des vertus esthétique: la gelée royale est capable de lutter contre le vieillissement des cellules de la peau et de renforcer la qualité des cheveux et des ongles.
  • Amélioration des troubles hormonaux: elle agit dans la régulation hormonale pendant ou avant la période de ménopause et en cas de dysménorrhée (troubles de menstruation). Enfin, elle permet de lutter contre l’asthénie sexuelle.

Conseil d’utilisation et conservation:

Privilégier la forme pure et fraîche de préférence (pots en verre) ou la forme liquide (ampoules). La gelée royale est à conserver au frais et à l’abris de la lumière. Il est conseillé d’entreprendre une cure de 3 à 4 semaines avant l’arrivée de l’hiver dans le but de stimuler les défenses immunitaires. Rien ne vous empêche d’en consommer régulièrement tout au long de l’année. => Posologie: 1g pour la pure le matin à jeun ou 1 ampoule de 10 ml le matin à jeun

Contre indication:

Il n’y a pas vraiment de contre indication, pour autant, les personnes allergiques au pollen, au miel ou aux piqûres d’abeille doivent être vigilantes.

La Propolis

Elle constitue un autre produit de la ruche intéressant d’un point de vue thérapeutique et pouvant être associé à la gelée royale lors d’une cure saisonnière.

Petite histoire de la propolis

Récoltée sur les bourgeons des arbres à partir des sécrétions des abeilles, ces dernières utilisent la propolis pour assainir et protéger la ruche. Elle tire son nom du latin qui se décompose en 2 mots: « Pro » signifiant: en avant et « Polis »: la cité. L’étymologie paraît logique dans la mesure où les abeilles viennent déposer leur substance à l’orée de leur habitat (la ruche) pour empêcher le passage de quelconque intrus.

On l’appelle dans d’autres termes: « le ciment des abeilles ». Il y a 3 000 ans, les égyptiens l’utilisaient pour la momification des morts. Les greco-romains, quant à eux, l’utilisaient pour les blessures de guerre.

Quels sont les bienfaits de la Propolis ?

En usage interne:

  • Contre les maux d’hiver: C’est un antibiotique naturel ayant une action préventive et curative. La propolis soulage les infections ORL (angines, rhino-pharingites, sinusite…) et respiratoires de par son pouvoir anti-infectieux. Elle est préconisée pour le traitement de la toux, du virus de l’herpès et des mycoses vaginales. On lui attribue également un pouvoir anesthésiant.
  • Renforcement du système immunitaire: Elle joue un rôle important au niveau des défenses immunitaires, en préservant un taux suffisant de lymphocytes afin de protéger l’organisme de diverses infections virales et bactériennes. Notons qu’elle est intéressante pour lutter contre des états de fatigue extrême.
  • Contre les troubles digestifs: D’une part, la propolis exerce un effet anti-spasmodique sur l’appareil digestif, d’autre part, son action anti-parasitaire et anti-bactérienne permet à l’organisme d’éradiquer certaines bactéries comme le Candida Albican, logé dans les intestins ou l’Hélicobacter Pylori, au niveau de l’estomac.
  • En cas d’intoxication alimentaire ou médicamenteuse : La propolis permet de régénérer la flore intestinale et de procéder à un « nettoyage ». Elle contribue à améliorer certains troubles digestifs tels que l’acidité gastrique, l’inflammation du colon ou de l’intestin.
  • Contre la maladie de Lyme: on préconise ce remède pour chasser les toxines de l’organisme libérées par la bactérie.

En usage externe:

  • Action cicatrisante: Les vertus anti-oxydantes de la propolis sont bénéfiques pour la protection de la peau, des cheveux et des ongles. Elle possède une action cicatrisante et anti-inflammatoire en cas de plaies, de blessures, de crevasses, du fait de ses effets sur la régénération et la croissance tissulaire. Elle combat les mycoses cutanées, les verrues ainsi que les brûlures telles que les coups de soleil.
  • Contre les maux de bouche et de gorge: La propolis agit sur la sphère buccale ainsi que sur la gorge grâce à son pouvoir émollient. Elle est donc conseillée en cas d’aphonie, d’enrouement et de maux de gorge. Elle contribue à une bouche saine grâce à son action antiseptique et ainsi, prévient aphtes, caries, gingivite et même la mauvaise haleine!

Sous quelle forme la trouver?

La première chose à laquelle il faut faire attention: s’assurer que la propolis soit 100% naturelle, traitée dans un environnement non pollué.

Elle peut revêtir différentes formes: – forme brute, pure – teinture mère (forme liquide) – capsules et comprimés – gommes à mâcher – bain de bouche – pommade – sirops

Quelques conseils d’utilisation :

En préventif, la propolis est conseillée pour une cure de 3 semaines environ, de préférence à l’automne. A renouveler si besoin avec un intervalle de 1 semaine au minimum. En cas d’asthénie, de période de convalescence ou d’infection grippale, il est préférable d’associer la propolis à la gelée royale. En cas d’angine, d’aphonie ou de trachéite, vous pouvez l’associer avec du miel. Lors d’une grande faiblesse immunitaire, il sera bénéfique d’associer la propolis à une plante immunostimulante: l’Echinacée.

Contre indications :

Tout comme la gelée royale, les personnes allergiques au pollen ou aux piqûres d’abeilles doivent être vigilantes.

Le Pollen frais:

Le pollen est le produit de la ruche dont on entend le moins parler. C’est un très bon allié santé et fait partie des « super aliments » de par sa teneur nutritive élevée.

On peut le consommer en cas de carences en minéraux notamment du fait de sa composition très complète: glucides, acides aminés essentiels (non synthétisés par l’organisme) minéraux et oligo-éléments. Le pollen frais est également riches en vitamines avec des teneurs intéressantes en vitamines A-B-C-D et E.

A noter que le pollen récolté par les abeilles ne provoque pas de rhume des foins car ce n’est pas le même pollen que celui apporté par le vent.

Le pollen est apprécié par son goût plutôt agréable et en plus, il possède multiples vertus. Il est destiné à toutes les tranches d’âges.

abeille butinant une fleur

Les bienfaits du pollen frais:

  • Combat la fatigue : grâce à son action énergétique, il est préconisé chez les personnes convalescentes. Il est également intéressant chez les seniors pour la mémoire. C’est un stimulant pour les muscles et le système nerveux.
  • Améliore les défenses immunitaires: il améliore vos défenses ainsi que le stress et prévient des infections virales. D’où l’intérêt de faire une cure préventive à l’entrée de l’hiver.
  • Entretient le système digestif: Il permet de lutter contre la constipation et la diarrhée en rééquilibrant le système digestif. Il stimule le transit intestinal et peut être conseillé chez les personnes en perte d’appétit. Son action sur la flore intestinale fait que le pollen est semblable à un probiotique.
  • Lutte contre les allergies: Consommer du pollen limiterait les symptômes liés aux allergies saisonnières.
  • Riche en minéraux: Il constitue un bon reminéralisant des os et des tissus grâce à sa forte teneur en minéraux (magnésium, calcium, fer, potassium…).
  • Riche en anti-oxydants: Le pollen nous aide à lutter contre le vieillissement si on en consomme régulièrement.
  • Allié beauté: En externe, le pollen contribue à la santé des cheveux et de la peau (irritation, rougeurs, rides…).

Les différents pollens

Il existe plusieurs types de pollen suivant l’origine florale, chacun d’entre eux possède une vertu bien particulière:

  • De Ciste: Ce pollen agit notamment sur la flore intestinale et soulage les maladies inflammatoires du tube digestif. Il possède aussi une action sur les défenses immunitaires et la fatigue.
  • De Châtaignier: Il contribue à la régulation hormonale de la femme (période de ménopause) et constitue un protecteur du système nerveux.
  • De Bruyère: Indiqué pour la micro-circulation, il favorise de fait la circulation cérébrale et la mémoire.
  • D’Aubépine: Riche en fer, il participe à la production des globules rouges. Ce pollen est intéressant pour des carences en vitamines ou minéraux.

Conservation du pollen

Le pollen frais, congelé et sous forme de pelotes, peut supporter la décongélation et peut également être recongelé.

Consommation et durée de la cure

Le pollen peut s’accompagner de nombreux aliments: soupes, salades de fruit (association intéressante), laitages, compotes, infusions…Il ne se consomme pas seul.

Il est conseillé d’entreprendre une cure de 6 semaines. Prenez une à 3 cuillère à café par jour selon le type de la cure (entretien ou attaque).

Pour les enfants de moins de 6 ans, une cuillère à café par jour suffit. Le pollen peut se consommer régulièrement toute l’année. Il est possible aussi de l’associer aux autres produits de la ruche.

A l’approche de l’hiver, pensez aux produits de la ruche !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.