Accueil Manger Sainement Aliments pour le foie : les bons et les mauvais !

Aliments pour le foie : les bons et les mauvais !

0
foie humain entre 2 mains

Modifié le

Trop souvent oublié, le foie est pourtant un organe vital qu’il faut préserver. Entre déséquilibres alimentaires, excès et rythme de vie soutenu, le foie peut être malmené. Afin d’en prendre soin, il est indispensable d’avoir une alimentation équilibrée et surtout de consommer un certain nombre d’aliments pour un foie en bonne santé. À travers des gestes simples au quotidien, vous pourrez améliorer l’état général de cet organe indispensable à votre équilibre et par conséquent votre état de santé dans sa globalité.

Cependant, pour protéger votre foie, il est indispensable d’en connaître l’utilité et le fonctionnement afin d’adapter votre régime alimentaire. Mais alors, à quoi sert le foie et quels sont les aliments indispensables à sa bonne santé et ceux à éviter ?

À quoi sert le foie ?

Au cœur du système digestif

Représentant environ 2% de la masse corporelle d’un homme adulte, le foie mesure environ 10 cm. Très vascularisé, le foie est, quand il est en bonne santé, rouge voire brun. En effet, chaque minute, ce n’est pas moins d’un litre et demi de sang qui circule dans cet organe d’une importance capitale. Divisé en deux lobes de tailles différentes et situé juste sous le diaphragme, il remplit en grande partie la cavité abdominale.

Système digestif humain

Très important pour le fonctionnement du système digestif, le foie a une faculté exceptionnelle et unique dans le corps : il peut fonctionner tout à fait normalement même en étant endommagé à 75%. De plus, il est le seul organe humain capable de se régénérer suite à une ablation par exemple afin de retrouver sa taille d’origine.

Un organe polyvalent

Le rôle premier du foie est de permettre au corps, ou plutôt au système digestif, de fonctionner à travers la production d’enzymes. Ainsi, il est indispensable à la création de bile qui sera injectée dans l’estomac grâce à la vésicule biliaire entraînant ainsi l’assimilation et la digestion des aliments ingérés.

Véritable filtre, le foie absorbe et transforme les aliments ou les nutriments potentiellement toxiques pour l’organisme. Grâce à la synthèse des déchets, le foie a un rôle détoxifiant pour le corps en lui permettant d’évacuer naturellement les toxines. Par conséquent, tout ce que vous mangez, buvez et même respirez passe par le foie pour être filtré, d’où l’importance de prendre soin de cet organe filtre.

De plus, le foie a un rôle majeur dans le métabolisme puisqu’il produit les protéines et le cholestérol. À cela, il faut ajouter que cet organe digestif agit directement sur le système immunitaire.

Quels sont les aliments bons pour le foie ?

Afin de le préserver, il est important de consommer des aliments ayant des bienfaits pour le foie. Détox, purifiant ou dépuratif, voici une liste non-exhaustive des listes des aliments contre le foie gras :

L’avocat

avocat

Les nombreuses vertus de l’avocat font de cet aliment un allié de taille pour un foie en bonne santé. Riche en antioxydant, l’avocat peut être un moyen de préparer son foie à de futurs excès ou de le remettre en état après un repas trop chargé en le purifiant et le détoxifiant.

Au-delà d’être bon pour le foie, l’avocat est excellent pour l’ensemble de votre organisme : riche en vitamine C et E, sa consommation a un effet positif sur la production de cholestérol.

Le miel

cuillère de miel

Avec sa douceur et sa texture fondante, le miel est, tout comme l’avocat, un aliment extrêmement bénéfique pour l’organisme et bien sûr pour le foie. Grâce à son pouvoir détoxifiant, le miel pourra purifier cet organe-filtre du système digestif, surtout après un excès ayant entraîné une crise de foie liée à un abus d’alcool… ou le chocolat ! De plus, cet aliment anti crise de foie aide à la régénération du tissus hépatique, c’est-à-dire des cellules du foie, dans le cas de foie gras.

L’ail

2 gousses d'ail

Antibiotique naturel, l’ail est un aliment à consommer sans modération pour un foie en bonne santé. Grâce à sa teneur élevée en sélénium et allicine, l’ail permet au foie d’accélérer son processus détox. Ainsi, la production d’enzymes destinées à la filtration ou la suppression des toxines est plus efficace et le foie se porte mieux. De plus, dans le cas de foie atteint de maladies chroniques ou par intoxication, son effet antibiotique sera décuplé.

La betterave

betterave rouge sur une planche et jus de betterave

Très riche en bêtacarotène, caroténoïdes et en flavonoïdes qui sont des antioxydants extrêmement efficaces, la betterave est excellente pour le foie. En effet, cela permet de réduire la présence de graisse dans l’organe afin qu’il se rétablisse sans trop d’effort. Cela est indispensable dans le cas de syndrome du foie gras. Pouvant entraîné des inflammations, le foie gras peut donc être traité en consommant de la betterave.

Les agrumes

Agrumes (orange, citron,mandarine, lime, pamplemousse)

Tous les agrumes sont, en principe, excellents pour le foie. Néanmoins, il semblerait que deux d’entre eux le soient tout particulièrement. Ainsi le pamplemousse et le citron, très riche en vitamine C, ont un pouvoir antioxydant très efficace pour permettre au foie d’être purifié. Aliments détox par excellence, le pamplemousse et le citron sont, en d’être savoureux, bons pour la santé.

Quels sont les aliments mauvais pour le foie ?

On ne le répétera jamais assez : « mieux vaut prévenir que guérir ». En effet, plutôt que de soigner un foie endommagé, pourquoi ne pas plutôt adopter une alimentation contrôlée qui limitera les effets des aliments sur votre foie en évitant les mauvais. Mais quels sont les aliments nuisant au foie ?

L’alcool

bouteilles d'alcool

L’alcool, après sa consommation, est directement filtrée par le foie. En effet, il retient ses toxines afin de limiter son passage dans le sang. Si vous buvez trop d’alcool rapidement, le foie sera alors dans l’incapacité de le neutraliser complètement créant un choc chimique qui détruira des cellules hépatiques. Dans le cas d’une consommation d’alcool trop fréquente, le fonctionnement permanent du foie entraînera une sorte de sur-chauffe de l’organe causant une inflammation ou des cicatrices définitives plus communément appelées « cirrhose ».

Le fructose

fructose

Le fructose est un sucre simple. Naturellement présent dans les fruits, il peut être très nocif pour le foie si il est trop concentré ou consommé en grande quantité. Il est donc conseillé d’éviter les produits qui en contiennent. Pour les identifier, il est important de s’assurer qu’ils ne sont pas composés de sirop de maïs. Parmi les aliments qui en contiennent à coup sûr, on retrouve les sodas, les céréales, les fruits au sirop, les viennoiseries ou encore les plats préparés. Très présent dans les condiments et les préparations de fruits, le fructose peut facilement être évincé de votre alimentation en étant un peu vigilant. Bien que chacun réagisse différemment face à la consommation de fructose, il convient de réduire au maximum la liste des aliments en contenant de votre cuisine.

Les graisses saturées

graisses saturées

Les gras saturés sont un impact négatif sur le foie. Afin de le préserver, il convient d’en limiter la consommation. Très présent dans la charcuterie, la viande rouge ou les produits laitiers enrichis tels que le fromage ou la glace, les graisses saturées nuisent directement au foie et entravent son bon fonctionnement en le saturant ce qui l’obligera à fournir plus d’efforts pour filtrer les nutriments ingérés.

Retrouvez notre article sur les lipides pour en savoir plus !

Les pesticides

homme pulvérisant des pesticides

Pouvant être classé sur la liste des aliments interdits pour le foie, les pesticides impactent directement le foie. En effet, étant un filtre protecteur pour l’organisme, le foie est en première ligne en cas de consommation de pesticides. L’objectif de cet organe étant l’élimination des toxines potentiellement, si votre alimentation ou plutôt les techniques de production de vos aliments ne sont pas contrôlées, vous risquerez d’endommager votre foie. On évite donc de consommer des légumes ou des fruits sans les avoir préalablement lavés ou épluchés.

Le sodium

sodium sel

Présent en très grande quantité dans les plats préparés, le sodium est l’ennemi juré du foie. En effet, il semblerait qu’une consommation de sodium très élevée peut engendrer des dégâts irréversibles sur cet organe vital. Déformation des cellules, division cellulaire ralenti, non-régénération des cellules, le sodium impacte négativement le foie. Afin d’éviter que le sodium nuise à votre foie, il convient de privilégier des aliments en contenant peu et des produits transformés sans sodium ajouté. Afin que le taux recommandé ne soit pas dépassé, assurez-vous que l’aliment sélectionné ne contienne pas plus de 350 mg par portion.

Bien entendu, durant les repas, on tient la salière à distance et on évite au maximum de saler ses plats. On évite aussi les condiments qui affichent une haute teneur en sodium. On favorise ainsi les assaisonnements naturels tels que les fines herbes, le gingembre, le vinaigre balsamique ou encore le jus de citron.

Quels aliments pour limiter le foie gras ?

Causé par une accumulation de graisse, le syndrome du foie gras est une inflammation du tissu hépatique créant des lésions semblables à celles d’une cirrhose. Parfaitement indolore, et donc silencieuse, le syndrome du foie gras ne peut être détecté que par prise de sang et l’est souvent par hasard. Le principal problème de cette maladie est qu’elle ne peut être détectée qu’à un stade avancé. En effet, le taux permettant sa détection doit être très élevé pour assurer le diagnostic d’un foie gras.

Les causes sont multiples : maladie génétique, diabète, hypertension ou surpoids, le foie gras peut être limité par une alimentation adaptée.

Les aliments peu caloriques

Bien que l’objectif ne soit pas de perdre du poids, mais bien de préserver votre foie, il est recommandé de privilégier des aliments à faible index énergétique, autrement dit : peu caloriques. Rassasiants sans pour autant nuire à votre foie, ces aliments sont particulièrement recommandés en cas de syndrome de foie gras. Parmi les aliments bons pour le foie et le pancréas, on retrouve les fruits frais, les légumes, les céréales complètes ou encore les fruits de mer et les soupes.

Une consommation de sucre contrôlée

Appelé aussi « la maladie du soda », le syndrome du foie gras est causé par une trop grande addiction au sucre. En optant pour une alimentation à index glycémique bas, vous pourrez préserver votre foie de ce syndrome ou limiter son développement. Pour un adulte, il convient donc de respecter une certaine quantité d’aliments glucidiques au quotidien. Par exemple, il ne faut pas abuser des féculents, des fruits et, bien sûr, des produits transformés comme des biscuits, des barres chocolatées ou encore des sucreries en tout genre.

Les aliments antioxydants

Fruits rouges, pruneaux, asperge, brocoli, poivron ou encore betterave, la liste des aliments antioxydants pour le foie est longue. Riche en vitamine C, E ou en sélénium, les aliments antioxydants agissent directement sur le foie. Aliments détox, ce type d’alimentation est très adapté à un syndrome de foie gras ou à sa prévention si vous êtes à risque.

L’eau

eau versée dans un verre

Que votre foie soit malade ou non, une bonne hydratation est indispensable pour un foie en bonne santé ou tout simplement être en bonne santé. Le corps étant composé en majorité d’eau, il est donc recommandé de boire au minimum 1,5 litre par jour. Dans le cas contraire, le foie ne sera pas dans la capacité de maintenir son rôle de filtre pour l’organisme et sera obligé de puiser dans ses réserves pour fonctionner ce qui le fatiguera et le rendra moins productif. Cependant, attention : vous devez vous assurer que l’eau que vous consommez soit de bonne qualité. En effet, une eau polluée ou riche en substance chimique obligera le foie a travaillé deux fois plus pour neutraliser les toxines qui pourraient endommager votre organisme.

Vous l’aurez compris, le foie est un organe vital indispensable à votre bonne santé. Cependant, bien que très actif, il n’en reste pas moins fragile. Très sensible à certains aliments, il convient d’adapter son alimentation pour en prendre soin, d’où l’importance de connaître les effets de ce que vous mangez sur votre foie.

Selon vous, quels sont les moyens efficaces ou les réflexes à adopter pour avoir un foie sain ? Quels sont les principaux effets des produits transformés sur l’organisme et comment limiter leur consommation si le temps de cuisiner nous manque ?

Si vous souhaitez parler de votre expérience mais aussi donner des conseils, n’hésitez pas à partager avec nous vos informations dans les commentaires !

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.