La spiruline est-elle sans danger ?

0
spiruline en poudre et en comprimés

Modifié le

La spiruline affiche de nombreuses vertus. Elle est utilisée pour améliorer sa santé et son bien-être. Mais comme tout aliment employé en trop grande quantité et sans connaître la réaction de chaque métabolisme, elle peut provoquer des effets secondaires ou indésirables non sans danger. Alors quels sont les bienfaits et les dangers de la spiruline et surtout ses contre-indications ?

Connaissez-vous la spiruline ?

C’est une micro-algue d’eau douce nommée ainsi à cause de sa forme en spirale. Elle fait partie de la famille des cyanobactéries ou algues bleu-vert. Arthrospira platensis est son nom scientifique latin depuis qu’elle existe sur Terre depuis plus de 3 milliards d’années. Ce micro-organisme pousse naturellement dans les eaux chaudes des lacs en Inde, en Asie, au Tchad et au Mexique, et depuis très longtemps elle est réputée pour ses nombreuses vertus. Après sa récolte, elle se consomme rarement fraîche mais plutôt séchée et elle nécessite peu de traitement. Vous la trouverez commercialisée sous forme de paillettes en sachet, en gélules ou en poudre comme complément alimentaire. À ce jour, la spiruline est considérée comme l’aliment le plus riche en minéraux sur Terre. C’est ainsi que les seuls dangers de la spiruline aujourd’hui, sont, peut-être, d’être consommée de façon régulière par de plus en plus d’adeptes.

La spiruline, un super aliment ?

Certains micro nutriments sont difficiles à trouver dans l’alimentation. La spiruline en est naturellement riche. Elle est composée à environ 60 % de protéines végétales et de nombreuses vitamines et minéraux. C’est pour ça qu’elle est appréciée comme complément alimentaire. Mais quels sont les vitamines qui composent la spiruline ?

  • De la provitamine A et du béta-carotène qui lui donnent ses vertus antioxydantes, et qui protègent votre peau et vos yeux des rayons UV du soleil. – De la vitamine E.
  • De la vitamine E.
  • C’est la 2ème source de vitamine B1 derrière la levure de bière.
  • C’est la 1ère source de vitamine B12.

La spiruline contient de la phycocyanine mais aussi des minéraux, des acides gras essentiels et des oligo-éléments : du cuivre, du calcium, du magnésium, du fer (20 fois plus que les germes de blé), du phosphore et même du zinc. Elle contient également 15 à 20% de glucides.

À l’approche de l’hiver, la spiruline permet de lutter naturellement contre les maux de la saison froide. Elle sera utile pour les personnes anémiées et fatiguées. Et comme elle favorise la récupération musculaire et fournit de l’énergie, elle est aussi appréciée par les sportifs.

Quelle dose consommer pour éviter les dangers de la spiruline ?

La spiruline n’est pas un médicament alors elle est dépourvue de posologie. Mais avec une composition à 100 % naturelle, vous pouvez commencer progressivement à prendre 0,5 ou 1 gramme par jour. Et pourquoi ne pas augmenter petit à petit de 0,5 gramme toutes les semaines ? La consommation idéale est de ne pas dépasser les 5 grammes par jour (soit une petite cuillère à café) sauf pour les sportifs qui peuvent aller jusqu’à 10 grammes. Les enfants peuvent aussi ingérer sans danger de la spiruline sans dépasser les 2,5 grammes par jour. Pour bénéficier au maximum de ses effets bénéfiques, il est conseillé de l’avaler le matin ou le midi, avant ou pendant les repas, en cure de 1 à 2 mois, entre 2 et 3 fois par an.

Quels peuvent être les dangers de la spiruline ?

Ne vous inquiétez pas sur les éventuels dangers de la spiruline qu’elle pourrait provoquer, si elle est consommée de façon déraisonnable. Comme il s’agit d’un aliment naturel, tous les éléments qui la composent sont normalement facilement assimilables par l’organisme humain. Par contre, sa composition très riche en minéraux, peut provoquer des contre-indications ou des effets secondaires pour certaines pathologies. Si vous prenez régulièrement des médicaments, il est conseillé de consulter auparavant votre médecin traitant.

De la spiruline pour qui ?

La spiruline est déconseillée :

  • Sans avis du médecin, aux femmes parturientes ou qui allaitent.
  • Pour tout traitement durable, pour éviter les interactions, sans avis du médecin.

La spiruline est interdite :

  • Aux personnes allergiques aux acides aminés ou aux algues.
  • Aux personnes qui souffrent de la goutte, de la sclérose en plaque, de la polyarthrite rhumatoïde, de la phénylcétonurie ou d’une maladie auto-immune.
  • Aux personnes qui suivent un traitement de chimiothérapie.
  • Aux personnes qui souffrent de problème d’hémochromatose, même si les cas de cette maladie sont rares. L’excès de fer dans le sang pourrait se transformer en intoxication et entraîner des problèmes au foie, au pancréas ou aux articulations.
  • Aux personnes qui souffrent d’insuffisance rénale.

Quelques rares effets secondaires

  • Des troubles digestifs pour ceux ayant les intestins fragiles.
  • Des maux de tête.
  • Une sensation de fatigue.
  • Des nausées.
  • L’apparition de lésions cutanées.
  • De la diarrhée.
  • De la constipation.

Généralement, ces symptômes ne durent pas longtemps et apparaissent au tout début de la cure. Il faut permettre à l’organisme d’assimiler progressivement la spiruline pour ne pas subir ces effets assez désagréables. C’est pourquoi il est conseillé d’augmenter la dose de consommation petit à petit de la spiruline, et surtout qu’elle soit de bonne qualité. Pour éviter que la spiruline ne perde de sa saveur, pensez à la conserver au sec et préservez-la aussi de la lumière et de l’air.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.