Idées reçues alimentaires : 10 mythes nutritionnels

4
Idées reçues alimentaires 10 mythes nutritionnels

Modifé le

Qui ne connaît pas quelqu’un qui vous a déjà parler nutrition sans s’y connaître ? Vous savez c’est ces idées reçues ou mythe autour de la nutrition comme « il faut manger léger le soir » etc… Si vous en connaissez alors on leur conseille de lire nos articles sur les bases de la nutrition :

Dans cet article on a relevé 10 idées reçues qu’on entend constamment et cerise sur le gâteau, on vous explique même pourquoi ces adages sont faux !

1. « Les graisses font grossir »

graisses et lipides

Très souvent, les graisses sont stigmatisées et pratiquement bannies lors d’un régime alimentaire. C’est une erreur. En effet, les graisses si elles sont consommées en quantités contrôlées ne font pas grossir et au contraire sont primordiales à une bonne santé.

D’une manière générale, tout excès est mauvais pour la santé et cela va de même pour la consommation de graisses qui en quantités excessives peuvent effectivement entraîner une prise de poids.

Les graisses (ou lipides) sont essentielles au bon fonctionnement de l’organisme notamment le fonctionnement du cerveau ! Elles font parti intégrante de nos membranes cellulaires et participent à de nombreuses fonctions. Néanmoins, parmi les graisses nous pouvons distinguer plusieurs sortes de graisses qui sont plus ou moins bonne pour la santé :

  • les acides gras saturés : sont mauvais pour le cœur et les artères et sont donc à limiter
  • les acides gras mono-insaturés : sont bon pour le cœur et les artères, ils diminuent le mauvais cholestérol et augmentent (ou stabilisent selon les études) le bon cholestérol. Ils sont à privilégier
  • les acides gras poly-insaturés : ce sont les omégas 3 et 6 qui sont bon pour le cœur, les artères et le fonctionnement cérébral. Ils sont primordiaux et sont à privilégier notamment les omégas 3 !

AINSI LES GRAISSES, OUI, MAIS AVEC PARCIMONIE

2. « Il ne faut pas manger de banane car il y a trop de sucre »

homme en costume avec une banane

Il est vrai que la banane avec les cerises et les raisins est un des fruits les plus sucrés. Cependant, l’exclure définitivement de notre alimentation pour ce motif se révèle dommage étant donné ses vertus. En effet, la banane est un fruit à haute valeur nutritive.

Tout d’abord elle est riche en fibres ce qui lui confère des propriétés rassasiantes.

De plus elle est riche en amidon qui limite une augmentation rapide de la glycémie et rétablie le transit en cas de diarrhées. Elle est riche en antioxydants, béta-carotènes, vitamine B6, manganèse, vitamine B9, vitamine C, cuivre, magnésium et potassium.

Une étude a démontré une corrélation entre la consommation de fruits et la diminution du nombre de cancer du rein et colorectal notamment la consommation de banane (source : passeport santé). La banane est d’ailleurs souvent consommée par les sportifs du fait de ses bienfaits !

3. « Pas de plus de 5 œufs par semaine »

œufs dans une boîte

Si cette idée de limiter le nombre d’œuf par semaine a été créée c’est en raison du taux de cholestérol que contiennent les œufs. En effet un œuf contient environ 250mg de cholestérol contenu exclusivement dans le jaune. Il est vrai que si vous souffrez de problèmes de cholestérol il est préférable de limiter les œufs.

Cependant, si vous n’avez pas un taux de cholestérol trop élevé il est inutile de se priver ! A savoir que la majorité de notre cholestérol vient de la production interne faite par notre foie et non par le cholestérol que nous ingérons !

Il y a un contrôle qui est fait pour maintenir un équilibre. C’est-à-dire que plus nous mangeons de cholestérol moins le foie va en fabriquer ainsi, le taux de cholestérol n’est pas ou peu influencé par notre alimentation.

De plus, le cholestérol est souvent stigmatisé alors qu’il est essentiel à notre organisme. En effet, il fait parti de nos membranes cellulaires, notre corps transforme notre cholestérol en hormones stéroïdiennes et en vitamine D. L’œuf est un aliment intéressant au niveau nutritionnel. En effet, il contient des vitamines essentielles dans le jaune et des protéines majeures dans le blanc. Plusieurs études ont recensé que manger jusque 3 œufs par jour est inoffensif. Cependant le choix des œufs est important pour qu’ils soient de la meilleure qualité possible.

AINSI, PRIVILEGIER LES ŒUFS BIO LABEL BLEU BLANC CŒUR

4. « Manger le soir faire grossir »

On dit souvent de manger beaucoup au petit déjeuner, un peu moins au déjeuner et peu le soir car plus on avance dans la journée moins le corps va brûler d’énergie. C’est faux !

S’il suffisait pour une personne qui souhaite maigrir de ne pas trop manger le soir et inversement pour une personne souhaitant prendre du poids ca serait bien simple. Le corps brûle également de l’énergie le soir et la nuit. Une des principales raisons est qu’il doit maintenir nos fonctions vitales qui ne sont jamais mises en veille.

Des études révèlent qu’il n’y a aucun lien entre la prise alimentaire au soir et l’augmentation du poids. Si vous restez sceptique face à cela je vous conseille de faire le test vous-même pour vous faire une propre idée sur cette idée reçue !

Une des raisons pour lesquelles il est vrai que manger peu le soir peut faire du bien est lorsque vous avez du mal à digérer. En effet un repas riche le soir prolonge le temps de digestion et peut provoquer un inconfort digestif et empêcher de bien dormir. Dans ce cas la, faire des repas plus léger semble judicieux.

5. « Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée »

table avec petit déjeuner copieux

Le petit déjeuner brise le jeûne nocturne (comme le rappelle le mot anglais « break-fast »), nous permet d’apporter de l’énergie et de débuter la journée convenablement. Une étude a été réalisée pour déterminer si le fait de prendre un petit déjeuner ou non chez des personnes obèses ou non avait une influence sur le poids.

Cette étude n’a pas mis en évidence de différences significatives. La prise ou non de poids est liée à d’autres variables. En effet, chaque jour on apporte de l’énergie pas uniquement lors du petit déjeuner ainsi notre apport total dépendra de nos repas sur toute la journée.

De plus, chaque jour on brûle de l’énergie via le maintien de nos fonctions vitales, de la température du corps et l’activité physique. Tous ces points doivent être pris en compte dans le processus de prise ou perte de poids. Le petit déjeuner n’a donc pas ou peu d’influence sur le poids. L’essentiel est de s’écouter. Si vous ressentez la faim, prenez un petit déjeuner. Si non, ce ne sera pas dramatique.

Finalement le fait de ne pas prendre de petit déjeuner peut avoir des bénéfices tels que se concentrer davantage sur les autres repas, diminuer sa ration de sucres (généralement consommés aux petits déjeuner via la confiture, les céréales, jus de fruits) et donc d’éviter un coup de barre vers 11h… Si vous souhaitez plus d’information sur ce sujet n’hésitez pas à consulter notre article sur le jeûne intermittent qui vous éclairera davantage !

6. « Le lait de vache est bon à la santé »

lait de vache versé dans un verre

Fait très controversé de nos jours, le lait de vache est-il adapté à l’homme ? La réponse est évidemment non. Le lait de vache est adapté aux besoins de son veau tout comme le lait maternel est adapté à bébé.

Il ne nous est ainsi pas destiné. On conseille de consommer du lait pour l’apport en calcium, or le lait n’est pas le seul produit à en contenir. Il y a du calcium dans le fromage, les yaourts, le fromage blanc, petits suisses, les fruits et les légumes.

Le principal problème dans le lait de vache, est qu’il a énormément de facteurs de croissance qui sont destinés au veau pour assurer sa croissance et son développement. Notre corps n’est pas préparé à recevoir tous ces facteurs de croissance ce qui pourrait avoir un effet délétère sur notre santé. Il est tout à fait possible de varier les sources de produits laitiers et de consommer des laits d’autres animaux que la vache.

Concernant les laits d’autres animaux ils ont moins de facteurs de croissance comme la chèvre ou la brebis par exemple. Il y a plusieurs autres facteurs qui changent aussi, le lait de brebis est plus digeste moins riche en lactose et a de nombreuses vertus.

7. « L’ananas est un brûle graisse naturel »

ananas

C’est évidemment faux puisqu’il n’existe aucun aliment brûle graisse !

L’ananas est un fruit à nombreuses vertus mais il ne brûle en aucun cas les graisses. Il contient notamment de la broméline, molécule qui est reconnue pour ses propriétés anti-inflammatoires, anti thrombotique (la thrombose est un caillot), antiplaquettaire et fibrinolytique (qui dissout un caillot).

L’ananas contient également des polyphénols et flavonoïdes qui sont des antioxydants, du manganèse, de la vitamine C, B1, B6, cuivre et fibres. Ce fruit contient donc plusieurs composants favorables à la santé dont des fibres qui régulent l’appétit mais en aucun cas celui-ci agit comme brûle graisse et n’entraîne donc pas de perte de poids.

C’est un fruit ainsi, il est riche en sucre et le consommer en excès pourrait même favoriser une prise de poids par consommation excessive de sucre (pour 100g il contient 11,3g de sucres).

8. « Les épinards sont riches en fer »

épinard frais dans un bol

Longtemps nous avons pensé que les épinards sont très riches en fer voire plus que les produits carnés. En fait, ce mythe est dû à une erreur effectué lors de l’annonce du chiffre de la teneur en fer. En effet, les épinards contiennent 2,5mg de fer pour 100g. A l’époque, la virgule a été déplacé laissant pensé que pour 100g d’épinards on pouvait apporter 25mg de fer ce qui je vous l’accorde est énorme ! Dommage que ce ne soit qu’une erreur. Cependant, d’autres produits sont riches en fer tels que les viandes rouges, les abats ou encore le boudin. Les légumes secs et les légumes verts sont aussi de bonnes sources en fer.

Remarque : le fer participe au transfert de l’oxygène, il est un composant des globules rouges et fait parti de nos pigments respiratoires.

9. « Les produits lights sont meilleurs à la santé »

Les produits lights sont souvent allégés soit en calories, sucres ou graisses. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont meilleurs pour la santé.

En effet, pour contre balancer l’allègement, les industriels rajoutent en grandes quantités des édulcorants et additifs. Cependant, ceux-ci sont délétères pour la santé et ne sont pas intéressant au niveau nutritionnel. Les édulcorants remplacent le goût du sucre mais n’aident pas à s’en passer au contraire ils potentialisent notre envie de « vrai » sucre.

Quant aux produits allégés en graisses ou sucres, sachez que par exemple dans un produit allégé en sucre on rajoute de la graisse et dans un produit allégé en graisse on rajoute de sucre voire d’autres additifs pour en améliorer le goût ! Résultats, les produits allégés sont encore pire qu’au départ. Ainsi, pensez à bien consulter les étiquettes pour vous assurer de la qualité du produit. 

10. « Les jus de fruits industriels sont bons à la santé »

Les jus de fruits industriels sont modifiés tant au niveau de la valeur nutritionnelle qu’au niveau qualité du produit. En effet, les fruits depuis la cueillette jusque notre magasin subissent beaucoup de transformation.

Notamment une technique de production est souvent utilisée : les fruits sont cueillit puis déshydratés pour les transporter. On les déshydrate pour qu’ils pèsent moins lourd et payer moins pendant le transport. Lors de la réhydratation, beaucoup de sucre est ajouté !

Ainsi, nous recevons des jus de fruits ressemblant plus à de l’eau aromatisée aux fruits et sucrée plutôt qu’un réel jus de fruit… En plus de l’ajout de sucres, dans les jus de fruits industriels il y a moins de fibres (les fibres favorisent un bon transit et une satiété plus importante). Enfin, ils ne contiennent plus de vitamines qui ont été détruites soit par les techniques de transformations, conservation ou par la lumière. Les jus industriels ont donc peu d’intérêt et ne valent en aucun cas un jus de fruits frais.

Remarque : considérez que dans les bouteilles de jus de fruits transparentes il n’y a aucune source de vitamine C. celle-ci est détruite par la lumière !

Voilà ! Maintenant vous serez en mesure de répondre et dire que c’est faux quand on vous sortira une de ces idées reçues sur la nutrition. On vous invite partager cet article et à nous dire dans les commentaires si vous connaissez d’autres mythes alimentaires !

4 Commentaires

  1. Salut et merci pour cet article que j’ai découvert sur Facebook 🙂
    Je tiens un blog sur la perte de poids et le jeûne intermittent. Voici le lien si tu veux y faire un tour :
    https://mon-super-regime.com/
    Malgré le fait que j’écrive des articles sur l’alimentation, j’ai appris un truc dans ton article que je n’avais jamais entendu parler.
    Le faite de ne pas manger plus de 5 œufs par jour. Je ne savais même pas que dans les idées reçus une limite avait été posé .
    Merci pour cette information. Comme quoi on en apprend tous les jours 🙂

    • Bonjour Gabriel !
      Merci pour ton commentaire 😉 Je crois que les idées reçues sur l’alimentation est un sujet inépuisable. Les recommandations évoluent sans cesse au fil des découvertes scientifiques.
      J’irai faire un tour sur ton site très prochainement.

  2. Très bon article, au top !
    Je rajouterais que la banane est même très bonne pour un sportif, car elle limite les risques de crampes (grâce au magnésium qu’elle contient). C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux sportifs professionnels en mange une chaque matin !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.