Méthode Montignac : notre avis sur ce régime amincissant et menu type

0
54
régime montignac

Dernière modification le

Créé dans les années 1980 par Michel Montignac, le régime du même nom est aujourd’hui une méthode de perte de poids mondialement connu. Mais comment ce régime dissocié permet-il une perte de poids ? Quelles sont ses conséquences sur la santé ? Avec cet article, nous te dirons tout ce que tu dois savoir !

Régime Montignac : le principe

Ce régime s’appuie sur 2 facteurs principaux :

  • Les index glycémiques des aliments (capacité d’un aliment à augmenter notre taux de sucre lorsqu’il est consommé)
  • Les combinaisons alimentaires des macronutriments (protéines, lipides, glucides)

Lors de ces recherches, Michel Montignac s’est aperçu que la prise de poids et principalement l’obésité survenaient suite à une sécrétion trop élevée en insuline, sécrétion notamment provoquée par des aliments à index glycémique (IG) élevé.

Contrairement à d’autres régimes où les quantités sont largement diminuées, la méthode dissociée Montignac concerne davantage la qualité des aliments et les conséquences qu’ils vont avoir sur l’organisme (conséquences physiologiques, digestives, hormonales et métaboliques) que les quantités ingérées.

Dans ce régime, on privilégiera donc les aliments riches en fibre alimentaires, en protéines et en lipides de bonnes qualité et on supprimera/limitera ceux riches en sucres simples avec IG élevé. (Tout ce qui sucré en somme : sucreries, sodas, jus de fruits industriels,…)

Régime dissocié Montignac : l’avis d’Ataraksy

La plupart de nos lecteurs sont en recherche d’un avis alors tu trouveras au début de l’article mais nous t’invitons à le lire en entier pour comprendre l’essence de ce régime.

Comme tu le verras plus loin dans l’article, la phase 1 en imposant les combinaisons alimentaires entraînes des restrictions, des carences dangereuses pour la santé. De plus, la quantité de fruit consommée recommandée n’étant déjà pas couverte, elle est encore plus restreinte avec ce régime.

Concernant la phase 2, qui est un peu plus diversifiée, elle permet une amélioration des bilans sanguins et la prévention ou le traitement de certains cas de diabète et de troubles lipides, mais à quel prix au vu de tous les inconvénients de ce régime ?

En résumé, le seul point positif de ce régime dissocié est qu’il fait la promotion des aliments à IG bas et modéré, intéressants pour notre organisme.

Mais ces aliments se retrouvent également dans une alimentation équilibré, qui suit les recommandations de consommation.

Comme tu le sais déjà certainement, chez Ataraksy nous ne sommes pas partisans des régimes et prônons le rééquilibrage alimentaire : c’est pour nous la seule façon de perdre du poids ou de changer ses habitudes alimentaires de manière saine et durable.

Quelles sont les différentes phases de ce régime dissocié ?

Pour en venir à la mise en pratique de cette méthode, elle comporte 2 phases :

  1. La phase d’amaigrissement
  2. La phase de stabilisation et de prévention

La phase 1 : la phase d’amaigrissement

La durée de cette phase dépend de l’objectif de chacun, elle s’étend jusqu’à l’obtention du poids souhaité (de quelques semaines à plusieurs mois).

Lors de cette phase, tous les aliments à IG ≥ 50 seront supprimés de l’alimentation. Cela permettra une réponse insulinique la plus basse possible à la fin du repas. La dépense énergétique étant augmentée, il n’y aura pas de stockage mais plutôt un déstockage.

Tu retrouveras un peu plus loin une liste des aliments avec IG > 50.

Tous les sucres seront exclus des repas. Le seul encore présent est le fructose, le sucre contenu dans les fruits.

Le régime joue également sur les associations entre macronutriments (protéines, lipides et glucides) :

  • Lipides et glucides ne pourront être consommés au cours du même repas.
  • Protéines et glucides ne pourront être associés au cours du même repas. Ainsi dans cette phase, tu ne retrouveras pas de viandes accompagnées de féculents.
  • Protéines et lipides est l’association recommandée, ils sont d’ailleurs à consommer à volonté.

Quelques information supplémentaires :

  • Les aliments riche en glucides (le pain complet complet par exemple) ne doivent être consommés que 2 ou 3 fois dans la semaine.
  • Les produits laitiers 0% peuvent être associés à des féculents.
  • La consommation de fruits se fait en dehors des repas.
  • Les noix et graines sont interdites car elles associent protéines, lipides et glucides dans un même aliment.

En moyenne, on constate une perte de 3 à 4 kg les 2 premières semaines du régimes.

La phase 2 : stabilisation et prévention

Une fois le poids souhaité obtenu, la composition des repas devient moins restrictive. Le seul but est de stabiliser le poids et de ne pas reprendre les kilos perdus.

Toutes les associations alimentaires sont désormais autorisées : les glucides peuvent être pris avec des protéines et des lipides. Les noix et graines sont d’ailleurs désormais autorisées.

Le seul facteur à prendre en compte est l’index glycémique. Toutefois le choix est plus large qu’en phase 1 puisque seuls les aliments avec IG≥70 sont à éviter.

Concernant les sucres, ils sont encore une fois exclus de l’alimentation, sauf le fructose (fruits).

Cette phase de stabilisation est à poursuivre à vie.

Quels sont les aliments autorisés et interdits dans le régime Montignac ?

Les aliments autorisés

Il ne faut pas oublier que le principe même de ce régime réside dans les index glycémiques des aliments et les combinaisons alimentaires.

Comme tu le sais maintenant, le régime dissocié Montignac promeut la consommation d’aliments avec IG bas et modéré en fonction de la phase.

Voici ci-dessous une liste non exhaustive d’aliments avec ces IG :

IG BAS (<55)IG MODÉRÉ (≤70)
Légumes
Légumineuses  
Soja et produits dérivés
Pâtes al dente
Produits laitiers
Fruits « d’hiver »
Jus de fruits sans sucre ajouté
Pain complet
Fruits à coque (noix, amandes, …)
Riz complet  
Polenta
Soda
Miel/confiture
Fruits exotiques, séchés ou au sirop 

A cette liste d’aliments, sont également autorisés dans le régime :

  • Le poisson
  • Les fruits de mer
  • La volaille
  • La viande maigre
  • Les œufs
  • Les matières grasses : huile d’olive, de colza ou de lin, margarine
aliments riches en lipides et proteines

Passons maintenant aux aliments interdits

Les aliments avec IG élevés sont à supprimer totalement de l’alimentation Montignac :

  • Sucre
  • Pain blanc
  • Pain de mie
  • Pommes de terre
  • Riz blanc
  • Confiserie
  • Céréales du petit-déjeuner
aliments riches en glucides

Et beaucoup d’autres encore…

Menu type du régime Montignac

Le régime Montignac ne s’appuyant pas sur les quantités ingérées, les aliments autorisés peuvent être consommés à volonté.

Voici un menu-type d’une journée en phase d’amaigrissement :

Petit-déjeunerPain complet
Yaourt 0%
Boisson chaude (thé ou café non sucré)
CollationFruit
DéjeunerSalade de tomate assaisonnée à l’huile d’olive
Escalope de poulet
Légumes verts
Fromage
CollationFruit
DinerPoisson
Légumes
Fromage blanc 0%

Les avantages de la méthode Montignac

Les avantages du régime de Michel Montignac :

  • Régime peu privatif avec un large choix d’aliment, ce qui fait qu’il relativement facile à faire
  • Discret et compatible avec une vie sociale
  • Sentiment de satiété : riche en protéines et fibres
  • Meilleure digestion et sensation de confort digestif : dissociation lipides et glucides
  • Perte de poids rapide en phase 1

Les inconvénients de cette méthode

Malheureusement, ce régime a également de nombreux inconvénients.

Tout d’abord, ce régime n’est pas personnalisable, il ne tient pas compte des besoins du consommateur, notamment en glucide pour les sportifs.

Sachant qu’il s’appuie sur les index glycémiques, il demande également des connaissances sur la nutrition pour connaître et différencier les différents aliments en fonction de leur IG.

De plus, la première phase, la plus « limitante », peut être assez contraignante puisqu’elle impose certaines règles, notamment une restriction au niveau de la composition des repas qui peuvent devenir monotone et lasser le consommateur.

Ce régime peut également entraîner certaines conséquences comme de la fatigue lié au manque de sucre, des maladies cardio-vasculaires en cas de surconsommation de protéines et lipides, des carences en vitamines et minéraux (car c’est régime déséquilibré).

Par ailleurs, il peut être initiateur de mauvaises habitudes alimentaires. En effet, avec un régime aussi cadré jouant sur les associations, les repères du consommateurs peuvent être faussée. Par exemple d’après le PNNS, il faut consommer des féculents à chaque repas, ce que le régime Montignac ne favorise pas. Ces mauvaises habitudes peuvent devenir comme les seules « vraies » et impacter l’entourage du consommateur.

Pour terminer, les combinaisons alimentaires imposées par ce type de régime sont difficilement réalisables par les personnes ne consommant pas de protéines animales.

Les questions que tu te poses peut-être !

Ci-dessous nous avons listés les principales questions que se posent les personnes sur Google, alors vu qu’on est sympa chez Ataraksy on a voulu y répondre ! Tu t’en poses d’autres ? Poses tes questions ou remarques dans les commentaires et nous te répondront 😉

Méthode Montignac et sport : est-ce compatible ?

Comme dans le cas de beaucoup de régimes, une activité physique d’au moins 30 minutes est recommandé en association avec l’alimentation. Cela permettra notamment de maintenir la masse musculaire.

Attention toutefois, lors de la phase 1, les apports en glucides étant limités, un état de fatigue pourra se faire ressentir. Dans ce cas, il faut écouter son corps et ne pas le pousser plus que ce qu’il ne peut supporter.

sport récupération

Méthode Montignac et ménopause

La ménopause entraîne certains dérèglements de l’organisme, comme une mauvaise digestion par exemple.

La méthode Montignac, en permettant une meilleure digestion et un confort digestif grâce à sa richesse en fibre et protéine, peut donc être une bonne alternative pour soulager ces dysfonctionnements.

Quelques livres pour aller plus loin

Au cours de sa vie, Michel Montignac a sorti différents livres pour diffuser ses idées :

  • « Comment maigrir en faisant des repas d’affaire », adapté aux personnes mangeant au restaurant pour le travail
  • « Je mange donc je maigris », accessible au grand public. Il a d’ailleurs été vendu à 18 millions d’exemplaires (dont plus de 6 millions en France) dans plus de 40 pays
Je mange donc je maigris... Et je reste mince !
  • 313 Pages - 03/07/2014 (Publication Date) - J'ai lu (Publisher)

Régime Montignac avis : conclusion

Le régime Montignac n’est pas le plus restrictif des régimes que nous avons revus sur le site mais comme pour tous les autres, il nous parait important de rappeler que la meilleure façon de perdre du poids durablement et sainement est de comprendre comment fonctionne son corps et pour lui apporter la juste quantité avec les bons macronutriments.

As-tu déjà fait le régime Montignac ? Envisages-tu de le faire ? On te laisse nous répondre en commentaires ! Ah oui, on oubliait, un petit partage de l’article nous fera extrêmement plaisir !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.