aliments riches en lipides et proteines

Créé par le nutritionniste français Jacques Fricker, le régime 2.4.7/régime Fricker, que l’on retrouve aussi souvent sous le nom de Méthode de Dr Fricker, promet une perte de poids significative pour tous.

Mais quel est le principe de ce régime hypoglucidique ? On te dit tout sur les aliments autorisés et interdits, les avantages, les inconvénients et surtout retrouve notre avis en fin d’article.

Régime Fricker 2.4.7 : le principe

Pour créer son régime, le Dr Fricker s’est appuyé sur 2 phénomènes impliquant une perte de poids.

Tout d’abord, en s’inspirant de régimes tels que le régime Dukan, Atkins ou encore Montignac, il a souhaité proposer une diète hypoglucidique, c’est à dire pauvre en glucides. En effet, ils seront limités du début à la fin du régime.

Deuxièmement, d’après des études scientifiques, manger peu mais plus souvent permettrait de diminuer les sécrétions d’insuline dans le corps et par conséquence de réduire le stockage de graisses. Son régime repose donc également sur ce principe, celui de l’alimentation fractionnée.

Mais pourquoi appeler ce régime « 2.4.7 » ?

  • 2 : nombre de « vrais » repas dans la journée, idéalement le déjeuner et le diner.
  • 4 : le nombre de collations autorisées dans une journée (uniquement des collations saines). Ces collations peuvent être isolées, groupées (2 grosses collations par exemple) ou encore placées à la fin des repas en tant que dessert.
  • 7 : le nombre de jours d’une période de ce régime. A chaque période, le Dr Fricker conseille de se peser et en fonction des résultats de réajuster les repas durant la période qui suit.

L’avis d’Ataraksy sur le régime 2.4.7 (régime du Dr Fricker)

De ces 3 phases, la seule intéressante nutritionnellement et sans danger est la dernière, la phase « pleine forme ». Elle reprend d’ailleurs tous les principes d’une alimentation équilibrée et d’une bonne hygiène de vie.

De plus, une perte de poids aussi rapide ne peut pas être anodine et entraînera de nombreuses conséquences. A vouloir à tout prix perdre du poids rapidement, vous le récupérez voire plus encore dans les semaines qui suivront l’arrêt de votre régime : c’est ce qu’on appelle l’effet yo-yo.

C’est donc un régime que nous te déconseillons. Si tu souhaites perdre durablement et efficacement du poids, nous te conseillons de t’orienter vers une alimentation équilibrée. Certes, la perte de poids sera plus longue mais il n’y aura pas d’incidence sur ta santé ou ta vie quotidienne.

Quels sont les différentes étapes du régime Fricker ?

Ce régime se compose de 3 phases :

  1. La phase dite TGV (Très Grande Vitesse)
  2. La phase de stabilisation
  3. La phase « pleine forme »

La phase 1 : la phase TGV

Cette phase est la phase la plus stricte et restrictive du régime. Elle permet d’obtenir une perte de poids rapide, en général jusqu’à 1,5kg par semaine pour les femmes et 2,5kg pour les hommes. Cette phase s’étend sur quelques semaines jusqu’à atteindre plus ou moins le poids souhaité mais ne doit en aucun dépasser 8 semaines.

Lors de cette phase, les 2 repas principaux (déjeuner et dîner) doivent apporter les nutriments indispensables à notre organisme. 3 types d’aliments sont donc essentiels pour composer le repas « idéal » :

  • de la viande ou de la volaille peu grasse, du poisson, des œufs ou encore du tofu pour les personnes végétariennes/végétaliennes qui apporteront les protéines, le fer, le zinc et la vitamine B12,
  • des légumes, sous différents états (crus ou cuits) et sous différentes textures (on privilégie les morceaux aux purées) pour les fibres, les vitamines et les minéraux,
  • des matières grasses, contrôlées en quantité (une cuillère à soupe d’huile ou 2 cuillères à soupe rases de crème fraîche, de beurre ou margarine), qui seront un bon apport en acide gras et permettront de jouer sur le goût du plat.

Les collations sont également à respecter lors de cette phase. Elles doivent être saines et contenir un fruit ou un légume, un laitage (yaourt ou fromage blanc), ou un aliment protéiné (œuf, jambon cuit, viande, volaille ou poisson).

Cette phase TGV est quelque fois la seule suivie, voilà pourquoi on entend parfois parler de « régime TGV ».

La phase 2 : la phase de stabilisation

C’est la phase de réintroduction progressive des aliments interdits durant la phase TGV.

On va donc retrouver dans cette phase les féculents et les légumes secs, qui vont petit à petit intégrer les recettes et permettre une alimentation au fil du temps de plus en plus diversifiée.

La phase TGV n’étant pas obligatoire (pour les personnes souhaitant perdre peu de poids notamment), il est possible de commencer le régime directement à la phase de stabilisation.

aliments riches en glucides

La phase 3 : la phase « pleine forme »

Une fois tous les féculents réintroduits, on passe à la phase 3 qui est la phase « pleine forme ». Cette phase se poursuit à vie.

Les principes fondamentaux de cette phase sont une alimentation équilibrée et une bonne hygiène de vie.

Les 2ères phases ont permis d’acquérir des habitudes alimentaires, indispensables à cette phase « pleine forme » :

  • Composition équilibrée des repas principaux : légumes, viande ou volaille ou poisson ou œuf et féculents
  • Possibilité en cas de besoin ou d’envie de collations saines
  • Limitation des matières grasses
  • Écoute et respect des sensations alimentaires (faim et satiété)

Cette dernière phase prône également la pratique d’une activité physique régulière (idéalement quotidienne) et la surveillance hebdomadaire du poids.

Les aliments autorisés et interdits dans la méthode du Dr Fricker

Fruits et LégumesAUTORISÉ sous différentes texture (purée, morceaux, etc)  et états (cru ou cuit) 
INTERDIT sous la forme de jus de fruits ou de légumes, industriels ou maison
Viandes, poissons et œufsAUTORISÉ
–   Viandes maigres : lapin, porc (filet maigre, jambon cuit ou cru découenné), bœuf (bifteck, faux-filet, steak haché 5%), veau (côte ou escalope)
–   Volaille sans la peau
–   Œuf
–   Tous les poissons
–   Tous les fruits de mer
Féculents, légumes secsINTERDIT durant la phase TGV 
PROGRESSIVEMENT AUTORISÉ dans la phase 2 
AUTORISÉ dans la phase 3
Produits laitiersAUTORISÉ mais uniquement sans sucre ajouté
–   lait demi-écrémé ou fermenté,
–   yaourt nature,
–   yaourt 0% nature ou aux fruits,
–   fromage blanc 0% ou 3,2% 
Matières grassesAUTORISÉ mais en quantité contrôlée 
INTERDIT : tous les fruits à coque (noix, amandes, pistaches, noisettes)
Produits sucrésINTERDIT
BoissonsUniquement les boissons non sucrées : eau, café, thé, etc

Quelques menus type du régime 2.4.7

Voici un menu type du régime du Dr Fricker durant la phase TGV :

9h (collation)Thé non sucré
Yaourt 0%
Pomme
11h30 (collation)Yaourt aux fruits 0%
13h30 (repas)150gr de blanc de poulet
200gr de crudité (salade verte, artichaut, carottes râpées)
10mL d’huile de colza
17h30 (collation)Banane
100gr de fromage blanc allégé
19h30 (repas)2 œufs en omelette
200gr de courgettes poêlée
10mL d’huile d’olive
Soirée (collation)2 clémentines
Tisane non sucrée

L’eau, le thé et le café sont les seules boissons recommandées. Mais il est également possible d’ajouter 1 verre de vin par jour (maximum 6 jours / 7).

A partir de la phase de stabilisation, des féculents (pâtes, riz, pain, etc) sont intégrés à ce menu.

Les avantages du régime 2.4.7

Les points positifs de ce régime sont :

  • Régime relativement souple, qui s’adapte aux goûts et aux habitudes de vie de chacun (pas d’horaires imposées)
  • Respect des sensations alimentaires de faim et de satiété
  • Adaptation aux besoins individuels de chaque individu. Mis à part les matières grasses, les autres aliments ne sont limités en quantité
  • Équilibre alimentaire et bonne hygiène de vie en phase 3
  • Mise en place d’un outil de suivi en ligne
  • Favorise une activité physique régulière
  • Perte de poids rapide (mais attention également d’eau et de muscle)
Horloge avec oeuf

Les inconvénients de ce régime

Comme tout régime, il comporte également des inconvénients.

Tout d’abord, comme on a pu le voir, la phase TGV est une phase stricte relativement longue (jusqu’à 8 semaines), dans lequel peut d’aliments sont autorisés. Cette privation peut entraîner de la frustration, un craquage voire l’arrêt du régime.

Ensuite comme tout régime restrictif, il entraîne des carences alimentaires surtout pendant la phase TGV. Ces carences peuvent être responsable de conséquences physiques (fatigue, etc) ou psychologique (mauvaise humeur ou problème de concentration par exemple).

Enfin, les contraintes imposées par ce régime, encore une fois principalement durant la première phase, peuvent avoir une incidence sur la vie sociale : plus de sortie au restaurant, plus de diner entre amis, préparation des repas à l’avance…

Quelques livres pour aller plus loin

Si tu souhaites en savoir plus,  le Dr Jacques Fricker a écrit plusieurs ouvrages sur l’alimentation, la diététique et la forme.

L’un de ses écrits les plus connus est « Maigrir vite et bien », tu peux y retrouver pleins d’informations sur ce régime.

Régime 2.4.7 avis : notre verdict

Comme on te l’a dit, la seule phase intéressante dans ce régime est la phase « pleine forme », les 2 autres sont bien trop restrictives.

Bien que plus long, un rééquilibrage alimentaire te permettra une perte de poids efficace, sans danger et surtout sans l’effet yo-yo provoqué par certains régimes comme celui du Dr Fricker.

Mais sinon, es-tu intéressé par le méthode du Dr Fricker (régime 2.4.7), l’as-tu déjà essayée ? Laisse-nous ton témoignage en commentaire !

Vous pourrez retrouver nos autres articles de notre série sur les régimes hypoglucidiques ci-dessous :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.