20 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids

1
20 raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids !

Modifé le

Quand vous perdez du poids, votre corps se « bat » pour éliminer les cellules graisseuses notamment.

Au début, vous perdrez sûrement facilement quelques kilos, sans faire trop d’efforts. Cependant votre perte de poids risque de ralentir ou s’arrêter complètement après un certain moment si vous commettez certaines erreurs exposées plus loin.

Notre article liste 20 bonnes raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas ou plus à perdre de poids.

Quelques conseils pratiques se sont également glissés afin de vous aider à vous remettre sur le bon chemin 😉

Vous pourriez perdre du poids sans le réaliser

balance avec pomme et metre ruban

Vous pensez que vous êtes bloqué dans votre perte de poids ? Ne vous inquiétiez pas !

C’est assez commun lorsque vous vous pesez de ne pas voir votre balance afficher le même nombre pendant quelques jours. Cela ne veut pas dire que vous ne perdez pas de gras.

Le poids a tendance à changer, fluctuer de quelques kilos; cela dépend notamment de ce qu’il y’a eu dans votre assiette les derniers jours et du moment où vous vous pesez.

Les hormones peuvent également avoir un impact sur votre rétention d’eau (ce cas s’applique surtout chez les femmes). Pensez alors aux tisanes drainantes.

Par ailleurs, il est possible de prendre du muscle en même temps que la perte de poids, chose qui se passe surtout lorsque vous commencez à effectuer des exercices de musculation.

C’est plutôt une bonne chose puisque ce que vous désirez c’est de perdre du gras et ne pas seulement se soucier de la perte de poids. En effet, un kilogramme de muscle est environ 2 fois moins volumineux qu’un kilogramme de gras !

Vous pouvez utiliser autre chose qu’une balance pour évaluer vos progrès. Par exemple, mesurez la circonférence de votre taille et votre pourcentage de gras par mois.

A moins que votre poids ne soit resté bloqué au même niveau pendant plus d’une ou plusieurs semaines, vous n’avez sûrement pas à vous en inquiéter.

Vous ne faites pas attention à ce que vous mangez

Avoir conscience de ce qu’il y’a dans son assiette est très important si vous tentez de perdre du poids. Beaucoup de personne n’ont pas assez conscience de qu’ils mangent voire ne savent pas comment « bien manger » !

Des études montrent que lorsque vous notez votre consommation de nourriture quotidienne, cela vous aidera dans votre perte de poids.

Les personnes qui utilisent un carnet ou prennent des photos de leur consommation; de façon consistante, perdent plus de poids que les gens qui ne le font pas.

Vous ne consommez pas assez de protéine

Les protéines sont le macronutriment le plus important dans votre de perte de poids.

Mangez de 20 à 30% de vos calories quotidiennes en protéines peut booster votre métabolisme de 80 à 100 calories par jour. Comptez environ 1.8 à 2 g de protéines par poids de corps. Si vous pesez 70 kg, alors vous devrez manger environ 140 g de protéines par jour. On a bien dit protéines et pas aliments contenant des protéines !

Cela aussi réduit votre envie vos envies de grignoter. Cela est partiellement dû aux effets des protéines sur les hormones régulant l’appétit, telles que la ghréline (ou d’autres hormones).

Si vous petit-déjeunez, pensez à consommer un maximum de protéines. Oubliez le combo brioche-confitures spécial coup de barre de 10h00 !

Des études montrent que lorsque vous mangez un petit déjeuner protéiné, vous serez moins tenté de craquer ou d’avoir moins faim dans la journée.

Une prise de protéine importante anticipe une baisse du métabolisme, un effet secondaire de la perte de poids.

De plus, cela aide aussi pour ne pas reprendre le poids perdu.

Vous consommez trop de calories

gateau et donuts à indice glycémique haut

Un grand nombre de personne ont du mal à perdre du poids, simplement parce qu‘elles consomment trop de calories.

Vous pensez surement que ça ne vous concerne pas, mais il a été prouvé que beaucoup d’entre nous sous-estime grandement le nombre de calories que nous mangeons tous les jours.

Si vous ne perdez pas de poids, vous devriez essayer de peser vos aliments et de noter vos prises de repas juste pour vous rendre compte de ce que vous mangez.

Pour cela nous vous conseillons les applications

(Vous en recommanderiez une autre ? Laissez-nous le nom de l’application dans les commentaires !)

Noter sa consommation est également important si vous cherchez manger un nombre bien précis de macronutriments comme les protéines ou alors un nombre maximum de glucides pour le régime cétogène.

Par exemple si votre objectif est d’absorber 20% de protéines, il est quasi impossible d’obtenir ce résultat si vous ne répertoriez correctement pas vos repas.

Ce n’est pas non plus nécessaire de compter ses calories et son poids tout au long de sa vie !

A la place, essayez ces techniques pendant quelques mois pour vous donner une idée de ce que vous mangerez à l’avenir.

Vous ne mangez pas d’aliments complets

pain-complet bio-à-indice-glycémique-moyen

La qualité de la nourriture consommée est tout aussi importante que la quantité.

Mangez des aliments complets peut augmenter votre bien être et aider à la régulation de votre appétit.

En effet, ces aliments ont tendance à être beaucoup plus rassasiants que leurs homologues transformés.

Par exemple, préférez du pain complet à du pain blanc, etc… Un des autres avantages des aliments complets est leur indice glycémique bas comme nous l’expliquons dans notre article sur les glucides.

Gardez en tête que les aliments industriels, transformés et étiquetés « alimentation saine » ne sont pas réellement sains. Consommez en priorité des aliments « bruts » !

Du sport, du sport, du sport

femme pratiquant de la musculation

L’une des choses primordiales que vous pouvez faire lorsque vous souhaitez perdre du poids est de commencer la musculation ou le fitness (orienté masse musculaire genre Bodypump).

On ne parle pas d’haltérophilie professionnelle là, mais juste d’une pratique permettant de maintenir votre masse musculaire, qui très souvent, fond en meme temps que votre masse de graisse, si vous ne faites pas d’exercise.

Et comme on l’explique dans notre article sur le métabolisme, qui dit perte de muscle dit métabolisme qui diminue et donc calories brûlées par jour également. C’est souvent là le piège de l’effet yoyo !

Vous grignotez sans cesse

Grignoter est un effet secondaire de la privation lors d’une perte de poids. Cela peut être la consommation de petites ou grosses quantités de nourriture, bien plus que ce dont votre corps a réellement besoin.

C’est une problématique qui arrive souvent pour les personnes en période de rééquilibrage alimentaire. C’est pour cela qu’on prône un rééquilibrage alimentaire plutôt qu’une privation stricte de certains aliments.

Certains craquent sur les « mauvais » aliments, tandis que d’autres se ruent sur des choix plus sains (tel que des noix, du chocolat noir etc..)

Même si l’on choisit les « bons » aliments, ça reste des calories ingérées. En fonction du volume consommé, un petit grignotage peut ruiner une semaine entière d’effort.

Et la cardio, alors ? Vous y avez pensé ?

Femme portant des chaussures de running

Les exercices cardiovasculaire, connues sous le nom de cardio ou aérobic sont des exercices qui augmentent la pulsation cardiaque.

Les activités telles que le jogging, la piscine ou encore le vélo font partie de cette catégorie et peuvent être très intéressant en complément de la musculation.

Faire de l’exercise est même l’une des choses les plus importantes pour améliorer votre quota santé.

C’est aussi très efficace pour brûler la graisse abdominale, cette graisse viscérale qui s’accumule autour de vos organes et peut provoquer des maladies.

Vous vous noyez dans un océan de sucre !

morceaux de sucre

Les boissons sucrées sont les éléments les plus « nocifs » en termes de perte de poids parmi tout ce que vous mangez ou buvez.

En effet, notre cerveau ne compense pas les calories que vous ingérez quand vous en buvez en vous faisant manger moins d’autres aliments. Ces boissons n’ont aucun effet rassasiant.

Ce n’est pas seulement vrai pour les boissons sucrées tel que le Coca-Cola, mais également pour des boissons dites plus « saines », enrichies en vitamines, qui sont aussi saturé en sucre (mes yeux se tournant vers Vitaminwater entre autres).

Même les jus de fruits peuvent être problématique et ne devrait pas être consommé en trop grande quantité. Ils sont souvent enrichis en sucre. Un verre de jus de fruits peut représenter l’équivalent d’un bon nombre de fruits.

Alors pour être sûr de ce que vous buvez, achetez des fruits et faites vos jus vous-même !

Au lit !

bien dormir

Une bonne nuit de sommeil est un facteur primordiale pour votre santé mentale et physique, ainsi que pour votre constance du poids.

Il a été prouvé que le manque de sommeil est l’un des plus grands facteurs de risque d’obésité. Les adultes ont 55% de chance, tandis que les enfants risquent eux jusqu’à 89% de devenir obèses, juste en ne dormant pas assez et/ou correctement.

Vous consommez trop de glucides

féculents glucides pates et riz

Si vous avez beaucoup de kilos à perdre et/ou des problèmes de métabolisme (comme un diabète de type II ou du pré diabète), la meilleure chose à faire est d’adapter une alimentation faible en glucides.

Des études ont démontrées que ce genre de régime alimentaire entraînait jusqu’à 2 à 3 fois plus de perte de poids que les régimes alimentaires standards.

Une alimentation faible en glucides aide aussi à améliorer plusieurs marqueurs métaboliques tel que les triglycérides, le niveau de sucre et le bon taux de cholestérol parmi tant d’autres.

Vous mangez trop

manger équilibré

Beaucoup de gens pensent qu’il faut manger en petites quantités au cours de la journée pour booster son métabolisme et perdre du poids; attention c’est en fait un mythe ! Du moins ne comptez pas trop là dessus !

En réalité, des scientifiques ont établit que cela n’avait que peu, ou pas du tout d’effet sur la perte de poids ou la consommation des graisses.

C’est aussi extrêmement incommodant de préparer et manger des petits repas tout au long de la journée car cela rend la tâche de manger sain encore plus compliquée.

D’autre part, une méthode efficace, nommée « jeune intermittent » (notre article ici ) implique de ne pas manger pendant de longues périodes, de l’ordre de 15 à 24h, voire plus.

« Il me faut de l’eau. De l’eauuuu! »

eau versée dans un verre

Malgré leurs pubs extravagantes, les compagnies d’eau n’ont pas tort de nous inciter à nous hydrater.

Boire de l’eau contribue à la perte de poids mais à votre santé en général. Une étude indique que les personnes buvant de l’eau une demi heure avant le repas perdaient jusqu’à 44% plus de poids que les personnes qui ne s’hydrateraient pas.

Brûler des calories peu également être amplifié de 24 à 30% sur une période d’1h30 si vous vous désaltérer régulièrement.

Sans alcool, la fête est plus folle !

alimentation et alcool

Si vous êtes adepte des apéros ou apprécier votre pinte bien fraîche, mais que vous souhaitez perdre du poids, le mieux est de consommer certains types d’alcool, comme la vodka par exemple, avec des « softs » faibles en calorie.

La bière et le vin, ainsi que les cocktails ont en général un taux élevés en sucre.

Gardez bien en tête qu’un verre seul d’alcool peut contenir jusqu’à 7 calories par gramme, ce qui fait monter l’addition calorique très haut et très vite.

Boire modérément de l’alcool peut passer, tandis que consommer beaucoup d’alcool peut entraîner une augmentation du poids.

Vous ne faites pas vraiment attention à ce que vous mangez

Cahier pour suivre son alimentation

Faire attention à ce que l’on mange est la manière la plus efficace dans pour perdre du poids (80% à 90 %). Il faut bien sur manger lentement, manger sans être distrait par un élément extérieur, savourer chaque bouchée tout en écoutant les signaux naturels que votre cerveau et corps transmettent.

Ressentir que votre corps est rassasié aide considérablement dans la progression de perte de poids et réduit les mauvaises habitudes concernant le grignotage.

Être attentif à ce qu’il y’a dans son assiette signifie surtout:

  • Manger sans distractions, assis à une table juste avec sa nourriture
  • Manger doucement et mâcher entièrement ses aliments; essayez de vous concentrez sur les couleurs, les saveurs, l’odeur et les textures de votre plat.
  • Dès que votre corps est rassasié, buvez un grand verre d’eau et déposez les armes aka vos couverts

Un problème médicale? Ceci explique peut-être cela

Cœur humain cholesterol améliorer par le jeûne

Il existe des cas médicaux qui peuvent vous faire grossir et donc rendre une perte de poids encore plus difficile.

L’apnée du sommeil, hypothyroïdie ainsi que le syndrome des ovaires polykystiques (SPOK) font partie des maladies d’une liste non exhaustives.

Certains médicaments ont malheureusement le même effet. Si vous pensez faire partie de cette catégorie médicale, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin afin qu’il vous conseille au mieux.

Ronald, j’ai rêvé de toi hier soir…

Une étude datant de 2014 présente l’addiction à malbouffe était de l’ordre de 20% en Europe et Amérique du nord. Certaines personnes sont autant addicts à la « junk food » qu’à la drogue !

Si cela est votre cas, manger moins ou tenter de changer vos habitudes alimentaire peut devenir relativement difficile.

Nous vous conseillons tout de même notre article sur le rééquilibrage alimentaire pour apprendre à manger sainement.

Trop de privations tuent la privation

Être strict sur votre alimentation trop longtemps n’est pas la meilleure solution.

Lorsque vous arrivez au stade où vous ne perdez plus de poids, après avoir perdu pendant plusieurs mois, vous avez peut-être besoin d’une petite pause.

Augmentez votre dose quotidienne de calories juste un peu, dormez plus et faites plus d’exercice. Concentrez vous sur le but d’augmenter votre masse musculaire, plutôt que de déclarer la guerre à votre balance.

Fixez vous l’objectif de garder ce niveau de masse graisseuse pendant quelques mois avant de recommencer à essayer de perdre du poids.

Vous n’êtes pas assez réaliste

Perdre du poids en maîtrisant  ce que l'on mange

Rome ne s’est pas construit un jour; perdre du poids non plus.

Nombreuses sont les personnes qui perdent patience avant d’atteindre leur objectif de poids souhaité.

Bien qu’il soit assez simple de perdre du poids facilement au début de la transition alimentaire et sportive, certains d’entre nous arrivent à continuer de perdre facilement sur le long-terme.

Un problème récurrent tient aussi du fait que certains idéalisent et ne sont pas objectifs lorsqu’ils décident de perdre du poids.

Si vous avez réussi à mincir, que vous vous sentez bien dans votre corps, mais que la balance ne descend pas plus bas, il est temps d’apprendre à vous apprécier tel que vous êtes.

Arrêtez de zieuter sur les mannequins dans les magazines ou les modèles Instragram; rappelez vous que la majorité des ces photos sont retouchées !

Chaque corps est différent et si votre poids ou silhouette cible est atteint, que vous êtes bien dans votre corps, pourquoi s’obstiner dans une démarche longue, difficile et parfois impossible à atteindre ?

Vous ne pensez qu’à ça

saumon et légumes pour un équilibre alimentaire

Rééquilibrer son alimentation de manière trop rapide, trop stricte et trop longtemps ne marche jamais.

Au contraire même, sur du long terme, l’on a tendance a reprendre plus de poids qu’avant de commencer un rééquilibrage alimentaire. Bonjour l’effet yoyo !

Plutôt que de voir la perte de poids comme une restriction alimentaire, canaliser vos ondes positives sur votre bien-être, votre santé physique et vos progrès à la salle de sport.

Re-concentrez vous sur les besoins de votre corps, sans le priver, en mangeant en qualité et quantité satisfaisantes. Vous verrez les résultats naturels qui en découleront.

Conclusion

Il est évident que les obstacles seront nombreux sur le chemin qui mènera à la silhouette que vous voulez !

Persévérance, ténacité et concentration sont les mots clés pour atteindre votre but !

1 COMMENTAIRE

  1. Un article intéressant. Cependant je voudrais revenir sur certains points.

    1.8 g à 2g de protéines est un apport pour un sportif de haut niveau avec des objectifs d’entretient / prise de masse et des entraînements fréquents et intenses (environ 3h par jour, 6 jours par semaine). Si l’on a une pratique relativement intense et fréquente (1h30, 3 fois par semaine) il est conseillé de manger 1.5g/prot/kg poids de corps. ENcore une fois tout dépend de la pratique que l’on a.

    Pour les sports tous ne se valent pas, et pas dans le même ordre. Pour un objectif de perte de poids il est conseillé de faire une séance de force qui s’accompagne d’une séance cardio intense de type fractionnée en suivant.

    Enfin, je suis étonné de voir de nombreuses parties parler de l’alimentation, sans soulever le problèmes des bonnes graisses (poly-insaturées) qui favorisent la lipolyse (déstockage de la graisse).

    Cet article reste pertinent et intéressant ! Bon courage pour al suite de votre blog !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.